Fruits de passions

Fruits de passions

Pointe de la Vallaisonnay (3020 m) en traversée Ouest-Est

IMG_3532.JPG

Vue du sommet (direction Sud) : la Grande Motte, la Grande Casse et l'Epena

 

Savoie, Tarentaise

Vallée de Champagny

Altitude de départ : 1554 m (départ du Laisonnay d'en bas)

Altitude d'arrivée : 3020 m

Dénivelé : 1500 m environ

Durée : deux jours

Type de course : randonnée difficile

 

 

PRESENTATION

 

Une très belle randonnée, qui nous fait arpenter la montagne de la Vallaisonnay, dans cette superbe vallée de Champagny. Beaucoup font le tour de la Vallaisonnay, dans un sens ou dans l'autre, mais peu en gravissent le sommet, dans ce décor âpre et sauvage loin de tout sentier. Et pourtant, cela en vaut l'effort, tant la vue que l'on y découvre est superbe, en particulier sur la face Nord de la Grande Casse. De plus, l'itinéraire proposé ne se contente pas de vous emmener au sommet, mais vous fait traverser ses belles crêtes d'Ouest en Est, pour vous faire redescendre par le col de la Grassaz, en une longue boucle qui vous emmène quasiment au fond de la vallée de Champagny avant de vous reconduire à votre point de départ. Voilà donc un bon moyen de découvrir cette vallée de façon approfondie!

 

Evidemment, vu la longueur de l'itinéraire, il vaut mieux prévoir deux jours. Le mieux est de monter le premier jour au refuge de Plaisance, pour y dormir ou bivouaquer à proximité. Si vous n'avez pas peur de porter un sac plus lourd, je vous conseille de bivouaquer plus loin au Nord, dans le magnifique site du Cul du Nant, un ancien vallon glaciaire bordé de nombreuses cascades. Avec mon frère, nous avons ainsi bivouaqué en ce lieu, près du ruisseau de la Séraille. C'est possible, car nous sommes là en dehors du parc de la Vanoise, qui commence plus haut à l'Est, au plan Séry.

Le 2ème jour est nettement plus costaud, avec l'ascension de la pointe elle-même, le parcours sur les crêtes et la longue descente via le col de la Grassaz dans la vallée. En outre, du plan Séry au col de la Grassaz, l'ascension et la redescente du sommet sont totalement hors-sentier.

C'est pourquoi, cette randonnée peut être considérée comme difficile, vu qu'elle exige une bonne condition physique et une solide expérience de l'orientation en montagne.

 

 

ITINERAIRE

 

 carte1.jpg
Itinéraire global

 

carte2.jpg

La partie hors-sentier de l'itinéraire

 

Garez-vous au parking du Laisonnay d'en bas, puis prenez le chemin de terre en direction du Laisonnay d'en haut. Très vite, il faut prendre le sentier qui monte à gauche (direction N-E, puis Nord), vers le refuge de Plaisance. il longe la très belle cascade du Py, dans une pente assez raide. En haut de la cascade, la pente s'adoucit et on arrive en tranquillement au refuge de Plaisance.

 

De là, il faut continuer sur le sentier, qui monte vers le plan Séry. C'est là que les choses se corsent. Il faut quitter le sentier, pour monter en direction S-E vers le col de Roche noire, entre la roche des chèvres à gauche et la roche de Blamont à droite. Ca commence dans les alpages, où il faut se faufiler entre des barres rocheuses. En haut des alpages, à partir d'un replas vers 2650 m, il vous faut attaquer de nouvelles barres rocheuses, des dalles et des éboulis en obliquant de préférence sur votre gauche pour longer davantage la roche des chèvres. Evitez quand même de vous retrouver trop à gauche dans le cône d'éboulis de cargneules (roches orangées) sous le col de Roche noire. Vous atteindrez alors le col, à 2870 m d'altitude.

 

De ce col, bifurquez vers le NE pour attaquer la pyramide sommitale de la Vallaisonnay. Il faut éviter de monter trop sur l'arête, très en pente. C'est plus facile de monter un peu plus à droite, à flanc de montagne, puis de monter plus droit dans la pente quand vous êtes plus proche du sommet.

 

Du sommet, il faut continuer à suivre les crêtes, en direction N-N-E, pour redescendre par le Tuf de la Grassaz. Cette descente est un peu délicate, dans une pente d'éboulis et de dalles rocheuses, souvent assez forte. Il y a peut-être plusieurs chemins possibles (l'itinéraire en bleu sur la carte IGN vous fait partir sur la droite). En ce qui nous concerne, il nous a semblé plus facile de descendre plus à gauche, ce qui nous a rapproché de l'arête, avant de revenir légèrement sur la droite (nous avons fini par tomber sur des cairns plus bas, après avoir descendu les 2/3 de la pente). Ma foi, ça passait assez bien, mais, comme je l'ai dit, ce n'est peut-être pas le seul itinéraire possible.

 

Une fois arrivé en bas de la pente, il n'y a plus de difficultés. Il faut marcher en direction S-S-E pour rejoindre le col de la Grassaz (2637 m) et le sentier de randonnée qui vous ramène par une très longue descente dans la vallée de Champagny, vers le Laisonnay d'en bas.

 

 

Vue panoramique du sommet de la Vallaisonnay (3020 m) (vidéo à voir de préférence en 720p HD) :

 

 

 

Contrat Creative Commons
Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0



01/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres