Fruits de passions

Fruits de passions

Mont Jovet (2558 m) par le sentier de la Grande Roche

IMG_1705.JPG

Vue du sommet du Mont Jovet sur Bellecôte, la Grande Motte, La Grande Casse,

l'Epena, les Glières, le Grand Bec, les glaciers de la Vanoise, etc

 

Savoie, Tarentaise

Altitude de départ : 1529 m (départ du village de la Cour)

Altitude d'arrivée : 2558 m

Dénivelé : 1030 m environ

Durée : une journée

Type de course : randonnée assez difficile

 

 

PRESENTATION

 

Un très beau belvédère, bien dégagé, sur les sommets de la Vanoise, et sur leur succession de glaciers, sur la Lauzière, le Beaufortain, le Mont Blanc et quelques sommets italo-suisses.

Il y a aussi beaucoup de marmottes... et c'est un coin à aigles royaux (j'y ai même vu un jeune gypaète barbu, mais il est vrai qu'il y a un nid pas très loin, dans la vallée de Peisey-Nancroix, au-dessus du lac de la Plagne).

 

Le sentier n'est pas difficile, mais le dénivelé est relativement important.

 

C'est une bonne balade à faire en automne, ou en raquettes au printemps! Quand j'y suis monté, il y avait encore de la neige à partir de 1900 m, mais juste ce qu'il fallait (plus de risque d'avalanches).

 

ITINERAIRE

 

 Carte1MontJovet.jpg
Première partie de l'itinéraire

 

Carte2MontJovet.jpg

Dernière partie de l'itinéraire

 

De Bozel, il faut monter jusqu'au village de la Cour, par une route qui est très mauvaise dans sa dernière partie, et se garer en haut du village, avant la barrière.

Le chemin de terre, au-delà de la barrière conduit jusqu'au refuge du Mont Jovet, et est empruntable l'été en voiture (la barrière est fermée l'hiver jusqu'au mois de mai au moins : se renseigner). Mais à pied, ce chemin ne présente pas le moindre intérêt!

 

De la voiture, il faut redescendre dans le centre du village, et prendre le sentier qui monte de façon soutenue vers l'Ouest à travers le bois de la Cour. De temps en temps, il croise un chemin de terre, qu'il faut parfois suivre sur quelques dizaines de mètres pour retrouver la suite du sentier.

 

Vers 1900 m d'altitude, il y a une bifurcation. D'un côté, le sentier mène à la Grande Roche, où il y a un beau belvédère (détour possible), et de l'autre, il continue vers le mont Jovet en direction approximative NNO.

 

Aux alentours de 1950 m d'altitude, on sort de la forêt et la montée s'adoucit. Il faut alors opérer une longue traversée des alpages sous une crête, toujours en direction NNO, puis progressivement NNE. Surveillez les environs, pour repérer des marmottes, nombreuses dans ce secteur, mais aussi des aigles, qui peuvent surgir de derrière la crête ou monter en cercles par les courants ascendants thermiques, dans les zones chauffées par le soleil.

 

Vous atteindrez alors le refuge du Mont Jovet, vers 2300 m d'altitude.

 

Il suffit dès lors de continuer sur le sentier, qui se remet à monter assez fortement, vers le sommet en direction NE.

And now, enjoy the view! Rigolant

Le retour s'effectue par le même chemin.

 

 

Vue panoramique du sommet du Mont Jovet (2558 m) (vidéo à voir de préférence en 1080p HD) :


 

Contrat Creative Commons
Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.



16/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres