Fruits de passions

Fruits de passions

La marmotte

 

IMG_1502.JPG

Marmottes au printemps (vallon du Fruit - vallée des Allues)

 

DESCRIPTION

 

La marmotte est un mammifère fouisseur de l'ordre des rongeurs. Son poil est brun, noir ou marron, tirant localement vers le jaune voire le roux. Elle a un corps trapu et des oreilles rondes. Ses membres sont courts et puissants avec une longue queue. Sa taille est de 46 à 66 cm pour un poids de 2 à 9 kg. En moyenne, elle vit de 4 à 8 ans en liberté. Blanches au départ, ses dents changent de couleur avec l'âge : elles deviennent progressivement jaunes, puis oranges, avant de virer au noir en fin de vie. Quand elles commencent à tomber, la mort est proche.

Personnellement, j'ai connu une marmotte, recueillie par un ami alors qu'elle était blessée. Il l'a nommée Tchi-tchi et l'a apprivoisée : il lui a alloué une pièce de l'appartement, pour qu'elle puisse y hiberner, et il la promenait en laisse en ville! Je l'ai revue peu avant sa mort, alors qu'elle devait avoir 12-13 ans : elle était amaigrie, ses dents étaient noires et commençaient à tomber. J'ai appris qu'elle était morte peu après.

 

LOCALISATION

 

Généralités

 

Elle vit entre 1300 et 3000 mètres d'altitude. Ses terriers sont généralement creusés dans des zones dégagées, surtout des alpages. Cela leur permet de repérer plus facilement l'approche de prédateurs éventuels.

 

En Vanoise

 

La marmotte est un animal très courant dans les Alpes, présent dans toutes les vallées, et facile à observer. En fonction des secteurs, elle est plus ou moins sauvage selon qu'elle est habituée ou non à voir des hommes, jusqu'à être quasiment apprivoisée près de certains refuges (ça m'avait frappé quand j'étais passé au refuge de l'Arpont, en Maurienne, où les gens les nourrissaient à la main avec des cochonneries!).

Quelques endroits très facilement accessibles à pied pour les observer :

  • Dans la vallée des Allues, juste au-dessus du plan de Tueda;
  • Dans la vallée de Champagny, dans les alpages au-dessus du Laisonnay
  • Dans les alpages de la vallée des Avals
  • Dans la vallée des prioux (Pralognan), un peu partout
  • Dans la vallée de Belleville, en direction du lac du Loup
  • Dans les alpages du Mont Jovet, au-dessus de Bozel (en été, on peut monter en voiture quasiment jusqu'en haut).

Ce ne sont que quelques exemples; il y a énormément de coins à marmottes. A vous aussi d'en trouver.

 

COMPORTEMENT

 

La marmotte hiberne la moitié de l'année, de l'automne au printemps. Au début de l'automne, elle est très grosse, ayant fait des réserves de graisse durant la belle saison pour tenir tout l'hiver. Elles dorment en groupe, serrées les unes contre les autres dans leurs terriers, à 3 mètres de profondeur. Leur température corporelle chute à 7-5° C et leur rythme cardiaque ralentit jusqu'à 4-5 pulsations par minute. Elles sortent au mois d'avril, très amaigries, et doivent alors rapidement s'alimenter. Elles se reproduisent en mai, et les petits, généralement entre 3 et 5, naissent après un peu plus de 30 jours de gestation.

 

Herbivore, la marmotte aime tout particulièrement le trèfle, le thym, le serpolet, les graminées, les pissenlits ou les crocus (j'en ai filmé une en train d'en gober). Elle peut aussi manger des baies de myrtilles ou des insectes. Elle mange de préférence le matin, quand les plantes sont pleines de rosée, parfois aussi le soir, durant la période estivale, quand la végétation est abondante. Au printemps et en automne, quand la nourriture est plus rare, la marmotte se contente d'un repas en milieu de journée.

ATTENTION!!! Ne jamais nourrir des marmottes avec quoi que ce soit qui n'entre pas dans leur alimentation habituelle!!! Elles finissent par attraper des maladies de peaux et par mourir! En fait, le mieux est de ne pas les nourrir du tout pour ne pas les habituer à quémander auprès des humains!

 

Les marmottes vivent en groupe au quotidien et elles ne mangent jamais toutes en même temps. Il y en a toujours au moins une qui surveille les environs, debout sur ses pattes arrières; c'est souvent la plus simple à repérer quand on est un peu loin. A la moindre alerte, elle pousse un sifflement strident et tout le monde se carapate alors dans son trou!

Les petits aiment faire des joutes amicales entre eux. Cela les rend parfois imprudents, mais ils sont vraiment très amusants à regarder (cf la vidéo en fin d'article).

Les principaux prédateurs de la marmotte sont le renard et l'aigle royal. Ce dernier, vole souvent en rase-mottes pour surprendre ses proies. Les jeunes marmottes et les individus malades sont ses cibles privilégiées. Le renard, lui, n'hésite pas à mettre le museau dans les terriers!

La période de vulnérabilité des marmottes est le printemps. Elles sont affaiblies quand elles se réveillent de leur hibernation, et sont facilement repérables dans la neige.

 

 

Montage de vidéos et de photos prises en avril (vidéo à voir de préférence en qualité maxi : 1080p HD) :

 

 

Contrat Creative Commons
Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.

 



16/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres