Fruits de passions

Fruits de passions

Aiguille de Péclet (3562 m)

IMG_3881.JPG

Vue du col du Borgne (3039 m) sur l'aiguille de Péclet et sur son arête Nord (en 2014)

 

Vallée de Belleville, Vanoise, Savoie

Départ :

  • avec 4x4 : haut du funitel de Péclet (2935 m), vallée de Belleville
  • sans 4x4 : 2400-2550 m selon l'état de la route qui mène en haut du funitel

Arrivée : Aiguille de Péclet (3562 m)

Dénivelé : entre 700 m et 1200 m selon le point de départ

Durée : une journée

Type de course : randonnée glaciaire

Cotation : engagement II, cotation globale PD

Matériel : crampons, chaussures à semelle rigide, baudrier, piolet, corde, vêtements chauds (gants, bonnet, polaire, coupe-vent), lunettes de soleil (attention à la réverbération de la neige)

 

 

 PRESENTATION

 

Belle course mixte glace-rocher. La montée de l'arête, facile, est très belle, avec une vue plongeante sur le glacier de Gébroulaz. Du sommet de l'aiguille, la vue est bien dégagée sur les principaux sommets de la Vanoise, mais aussi sur des massifs plus lointains comme le Mont Blanc ou les Ecrins.

 

J'ai fait cette course le 15 août 2009. L'année était très chaude et donc les glaciers étaient gris, très fondus et très crevassés. En raison du mauvais état du glacier de la face Ouest, nous ne sommes pas redescendus par cette voie, qui est habituelle pour cette course, mais nous avons continué par l'arête Sud, pour revenir par le glacier de Chavière et par le col de Thorens.

 

 

ITINERAIRE

 

 

La plus grande partie de mon topo est issue du site camp to camp, auquel j'ajoute de temps en temps des remarques personnelles (en gras et en italiques).

 

Laisser la voiture vers le Bar de la « marine », ou au sommet du télésiège de "la cascade" suivant l’état de la route en terre. Remonter à pied la piste de ski de la « Béranger » pour arriver au sommet du Funitel de Péclet. Compter une bonne heure de marche depuis le bar de la « Marine ». Si le ski d’été fonctionne sur le glacier de Péclet, on peut emprunter le Funitel directement, mais à une heure plus tardive.

En ce qui me concerne, nous n'avons pas pu monter au-dessus de la cote 2400 m avec une voiture normale et nous sommes montés à pied par la piste de Tête Ronde, qui passe entre Tête Ronde au Sud et l'arête du même nom au Nord, d'où nous avons rejoint l'arrivée du Funitel par le petit col qui se trouve au sommet de cette arête.


Arrivé au sommet du Funitel, chausser les crampons et s’encorder pour suivre sur le glacier la ligne du Télésiège de 3300. Vers 3100m, la pente raidis pour dépasser les 30°. Vous arrivez alors sur l’arête N de Péclet.

Garder les crampons et suivre le file de l’arête très facilement à corde tendue. Au niveau du couloir «Bréchu» une pente de neige plus raide fait suite. La surmonter et continuer par l’arête de rocher sans les crampons si les conditions sont bonnes.

Lorsque je suis monté en 2009, la neige avait totalement fondu et l'escalade était donc plus délicate que d'habitude (un pas d'escalade, là où il suffit normalement de monter dans la neige).

 

De petites désescalades faciles alternent avec quelques petites longueurs. Ne pas monter sur le dernier pic qui se dresse juste avant le sommet, mais traverser par une vire descendante coté Val Thorens jusque dans un couloir qui surplombe la face W du glacier de Péclet. Repérer sur la gauche des anneaux de cordes qui marque le départ d’un rappel de 15m environ  qui ramène sur le glacier de Péclet.

Attention! Un guide m'a dit cette année (2014) qu'un grave éboulement avait eu lieu dans ce couloir il y a deux ans, modifiant fortement sa physionomie! Désormais, le rappel n'est plus de 15, mais de 40 m environ. Il paraît que les anneaux de corde sont toujours visibles, mais je ne sais plus s'ils sont encore atteignables (se renseigner auprès d'un guide).


Du glacier de Péclet remettre les crampons pour gravir la dernière pente raide sous le sommet. Passer dans les rochers ou par la neige en deux longueurs suivant les conditions.
Compter 3 heures de montée depuis le sommet du Funitel.

 

Pour le retour : Du sommet de l’Aiguille de Péclet, revenir en sens inverse en descendant la Face Ouest sur le glacier de Péclet. Le départ est raide ( 40°), puis la pente se radoucit très vite. Bifurquer à gauche vers 3450 m en direction du Sud-Ouest en descendant de façon à contourner la rimaye souvent marquée. Traverser jusque sous le Roc de Saint Pères, puis descendre dans la ligne de plus grande pente jusqu’à 3150 m environ. Bifurquer à droite sur le replat du glacier bien marqué afin de contourner les séracs. Continuer la descente en rive droite du glacier jusqu’à la moraine vers 2900 m. De ce point, rejoindre et descendre la piste de Tête Ronde pour retrouver les voitures vers le bar de la Marine. Il est aussi possible de remonter un peu et de suivre à l’envers la piste de la Christine qui ramène au sommet du Funitel.
Compter 1 heure de descente jusuqu'à la moraine.

Il est possible en bonnes conditions de descendre la face W en rive droite du glacier, mais la pente est plus soutenue.
Du sommet il est bien sûr possible de descendre par la voie normale pour rejoindre le glacier de Chavière par un éboulis et le col de Thorens.

C'est ce dernier trajet que j'ai suivi; il est un peu plus long, mais facile.

 

 

 

Contrat Creative Commons
Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.



09/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres